Taureau « L’important, ce n’est pas ce qu’on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu’on a fait de nous ». (Sartre)

Je viens de lire sur le blog "Espére" de Jacques Salomé cette idée de prendre ses responsabilités pour se sentir libre et puissant.

Dépasser le système SAPPE : Sourd Aveugle Pervers Pernicieux Energétivore. Il s’agit des façons habituelles de communiquer chez les humains. C’est le système relationnel dominant dans nos familles, à l’école, au travail… et ce système génère beaucoup de souffrances et de conflits. - Pour faire court, écouter autour de vous les mots utilisés et l'intention qui s'y cachent :

  • Les injonctions :

Ce sont toutes ces phrases par lesquelles nous dictons à l’autre (ou à nous-même) ce qu’il doit ou ne doit pas faire. Cela peut être très infantilisant. Ces phrases commencent par « tu dois » ou « il faut » ou sont à l’impératif.

« tu devrais aller chez le médecin », « ne sois pas triste », « il faut obéir aux parents », « sois gentil »…

  • Les menaces

Menacer quelqu’un, c’est tenter de le contrôler et d’exercer du pouvoir sur lui… parfois avec les meilleures intentions. Il s’agit d’annoncer à l’autre une conséquence négative à son comportement.
« descends de là, tu vas tomber », « si tu ne travailles pas, tu vas redoubler », « si tu continues, tu vas avoir des problèmes »…

  • Les dévalorisations :

Il s’agit de jugements de valeur sur la personne, ainsi que de comparaisons. « tu n’es bon à rien », « tu ne comprends rien », « regarde ta sœur comment elle travaille bien, elle ! »

C’est sur l’estime de soi et la confiance en soi que les dévalorisations ont les effets les plus dévastateurs, surtout quand elles sont pratiquées envers les enfants.

  • Les culpabilisations :

Elles consistent à rendre l’autre responsable de ce que nous vivons,

« tu me fais de la peine », « tu me fais honte », « tu nous fais du mal »…

et le maintiennent en dépendance.

  • Le chantage :

Il est une tentative d’exercer du pouvoir sur l’autre, en pratiquant une pression sur lui. « si tu me quittais, j’en mourrais », « si tu veux faire partie de notre famille, il faut accepter nos règles »…

Tous ces mécanismes du système SAPPE ont des effets nocifs, d’autant plus lorsqu’ils sont pratiqués de façon habituelle.

Ecoutez vous parler à vous même, aux autres... Le simple fait de prêter attention à nos mots change déjà nos intentions.